Davantage de produits bénéficient du soutien indirect à la presse

La Commission des transports et des télécommunications du Conseil des États (KVF-S) a pris d’autres décisions importantes de l’avis détaillé du paquet de mesures visant à promouvoir les médias.

Selon la demande acceptée par la commission, le Gouvernement fédéral devrait soutenir la réduction des livraisons anticipées pour une période limitée à dix ans avec une contribution annuelle de 40 millions de francs. De plus, les remises de livraison anticipée ainsi que les remises de livraison devraient être basées sur le chiffre de tirage, pour lequel la commission a voté 11 contre 2.

La commission propose également à son conseil, à cinq voix contre cinq  plus la voix prépondérante du président, de soutenir la presse associative et fédérative à hauteur de 30 millions de francs. Elle estime que cela, à l’instar des quotidiens et hebdomadaires, est pertinent pour la démocratie et mérite donc le même soutien. Le rabais de livraison basé sur le tirage et l’extension à la presse associative et fédérative constituaient des préoccupations importantes de viscom.

La commission note que la promotion indirecte de la presse vise à soutenir les médias importants en termes de démocratie et de politique d’État. Avec neuf voix contre trois et une abstention, elle a donc demandé à son conseil de préciser que seuls les quotidiens et hebdomadaires par abonnement destinés au grand public devraient bénéficier de remises de livraison. Les publications de la presse spécialisée et spéciale doivent être exclues. Ici, viscom espérait en faire bénéficier ses membres.

Avec les propositions de la commission, la promotion indirecte de la presse augmente encore de 50 millions de francs par rapport au projet du Conseil fédéral.